Kendo

NOUVEAUTE 2017/2018 POUR LES ENFANTS A PARTIR DE 10 ANS et Adultes

« Le Kendo est l’art japonais de l’escrime.

Dans l’esprit de chacun, il s’identifie immédiatement avec le sabre japonais et les Samuraïs, classe guerrière de l’ancien Japon.

Le Kendo aujourd’hui

On pratique le Kendo avec le shinaï (un sabre droit constitué de 4 lattes de bambou assemblées) protégé par un équipement spécial, le bogu composé d’un Men (masque), d’un dô (torse) et de deux Kote (gants). Le masque est fait d’un grillage de métal sur le devant et les côtés, les protections sont faites d’un épais matelas de coton et de solides plaques de métal ou bambou. Les gants auront une protection d’avant‐bras allongée garnie de plaques rigides.

La pratique se fait pied nu sur un parquet en bois suspendu afin de protéger les articulations et les frappes sont portées aux endroits du corps protégés.

Ils existent 7 frappes

1. SHOMEN : Coup vertical porté au milieu du front

2. HIDARI-MEN : Coup oblique au pariétal gauche

3. MIGI-MEN : Coup oblique au pariétal droit

4. MIGI-DO : Coup oblique vers le bas porté sur le protège buste à droite

5. GYAKU-DO : Coup oblique vers le bas porté sur le protège buste à gauche

6. KOTE : Coup au poignet droit ou à l’extrémité de l’avant-bras

7. HIDARI-KOTE : Coup au poignet gauche, ou à l’extrémité de l’avant-bras si celui-ci est à hauteur d’épaule ou plus haut

 

L’entrainement consiste à se familiariser avec ces frappes qui doivent obligatoirement se faire avec la bonne partie du Shinaï, au bon endroit, au bon moment avec un cri le Kiaï et une frappe au sol audible. C’est le Ki Ken Tai no Uchi.

KI : Esprit fort soutenu par le Kiaï (cri)

KEN : Utilisation du shinaï en respectant le symbolisme du sabre (lame tranchante)

TAI : Attitude du corps correcte en parfaite synchronisation avec le sabre

ICHI : En un seul temps

Au commencement, les frappes se réalisent seuls avec ou sans déplacement, puis à deux avec ou sans bogu dans toutes une série d’exercices.

Avec une certaine expérience évaluée par le professeur, l’élève pourra commencer à porter le bogu et le travail consistera à réagir aux incitations de son partenaires pour réaliser les frappes et acquérir le sens de l’opposition et du combat réel ou le partenaire devient adversaire pour lui même tenter de frapper correctement.  La aussi il y a des series d’exercices pour tous les niveaux afin d’appréhender toutes les facettes de la problématique du combat.

libre.

Enfin, l’expérience du combat libre sera accessible entre pratiquants de même niveau et de niveaux supérieurs mêmes si dans le cas la responsabilité de « l’ancien » Sempaï est de faire un kendo qui amène le plus jeune (kohaï) à progresser dans sa pratique et en aucun cas à l’écraser de sa supériorité.

La pratique en compétition peut se faire à partir d’un certain niveau de pratique qui peut être 1er Kyu ou 1er Dan et c’est une expérience qui complète parfaitement l’étude du kendo puisque dans un délai court (3 à 5 mn) il faut évaluer et adapter sa technique à son adversaire pour réaliser des frappes qui emportent la décision d’au moins 2 des 3 arbitres. Il existe des championnat de France, d’Europe et du monde par équipe et en individuel.

L’enseignement du kendo passe aussi obligatoirement par l’apprentissage d’une série de 10 Katas qui permet d’étudier des séquences de combat dans un scénario pré établi avec qui permet l’étude des frappes en situation  « la meilleure possible », développant la coordination, l’attention et l’utilisation de la respiration.

La pratique du kendo permet une ouverture à l’autre par le travail sur la relation qui se noue dans toutes les phases de la pratique mais aussi puisque l’origine de ce do est Japonais une ouverture à la culture Japonaise comme à toutes ls cultures dans lesquelles des hommes, des femmes et des enfants choisissent le Kendo pour se développer mentalement et physiquement. »

Gymnase Municipal du Mont Rose
Bd Calanque de Samena 13008 Marseille
Horaires :
lundi de 12 h 15 à 13 h 45
Tarifs :
387 €
M. Michel ISSENJOU - Responsable de l'activité
Mail : michel.issenjou@orange.fr
Tél: 0672916303